2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Matt/Angie] On the rock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Angela Foster
avatar
- J'arrive pas à croire qu'on soit jamais venu ici avant ! Mais qu'est-ce qu'on attendait ?

"Ici", c'étaient les falaises qui bordaient l'océan, dans la médiane. Le meilleur spot d'escalade de tout Megalopolis. Le seul en fait. Enfin, le seul site naturel quoi. Après fallait aller dans les Appalaches, mais ça c'était une autre affaire.

"On", c'étaient Matt et moi. Et on n'était pas venus seuls. On avait apporté notre matériel avec nous. C'est marrant, ça faisait un sacré bout de temps qu'on savait qu'on aimait l'escalade tous les deux. Mais on n'avait jamais trouvé d'occasion de venir grimper ensemble. Par manque de temps au départ. Et puis on s'était éloignés après. Bon, ok, c'était de ma faute. Et à vous je peux le dire, ça me rongeait. Parce que j'adorais Matt, au fond. Alors depuis quelques temps, j'essayais de réparer les morceaux, un peu maladroitement, il fallait bien l'avouer. Aussi, quand il avait parlé de cette sortie, je m'étais empressée d'accepter.

Et on était là, au pied de la falaise.

Tout en bouclant mon harnais, je jetai un coup d'oeil à la voie que nous avions choisie pour nous "amuser" et reposai mon regard sur Matt.

- Alors, à qui l'honneur ?


Revenir en haut Aller en bas
http://thesliders.forumactif.ws/t596-angela-angie-foster-healer http://thesliders.forumactif.ws/t602-angie-foster
Matthew Ethan Dare
avatar
Je contemplai le paysage qui s'offrait à nous, inspectant pensivement toute sa hauteur majestueuse. Quand Angela -notre petite Alice au pays des merveilles du bar- s'exclama, je tournai mon regard vers elle en haussant des sourcils malicieux et je lui répondis d'un ton léger, badin :

- "Que la falaise nous murmure à l'oreille je suppose, on aurait pu encore attendre longtemps."

Nous avions parlé de prendre un moment pour faire de l'escalade ensemble il y a longtemps déjà, peu après l'arrivée d'Angela au bar, ça m'apparaissait presque comme venant d'une autre vie, il s'était passé tellement de choses entre temps... Je ne sais même plus si cette sortie était une proposition sérieuse ou juste une de ces idées jetées en l'air et rapidement emportée par le vent. Je ne me souviens plus non plus qui était à l'origine de celle-ci. Cela n'avait que peu d'importance au fond, mes pensées plus préoccupées par le litige qui m'avait habité pendant le trajet. 1- La situation qui se dégradait avec Alex et Angela qui, je le voyais bien, essayait de renouer avec moi depuis quelque temps après m'avoir évité de tout son mieux (Et cela entre nous avait dû être des plus éreintant) 2- Uniquement escalade ou... J'avais décidé d'en rester là et de voir comment tout allait se présenter.

Je bouclai minutieusement tout mon harnachement et le vérifiai -et oui j'en étais venu à tenir à la vie, sans oublier que d'ici je pouvais presque apercevoir le Casino et une douce silhouette se profiler à l'une des fenêtres- et envoyai un sourire mi-goguenard mi-provocateur à la jeune femme qui m'accompagnait.

- "Honneur aux dames bien entendu,  je ne voudrais pas manquer à la galanterie."

Je fis alors un ample geste du bras à mi-chemin entre la courbette et l'invitation pour la diriger vers notre Elu, autant plaisanter un peu avant de nous retrouver accrocher à la falaise avec moins de collant qu'une moule accrochée à son rocher.


Revenir en haut Aller en bas
Angela Foster
avatar
Par curiosité, je suivis le regard de Matt, ou du moins la direction qu'il prenait. Mes yeux se posèrent sur le Casino et j'esquissai un sourire. Ca faisait tellement longtemps que je n'avais pas vraiment discuté avec Matt que j'ignorais où il en était avec Sunny. Mais ce regard en disait long, n'est-ce pas ? Est-ce que la situation avait évoluée, je n'aurais pas su le dire. Ca faisait aussi un moment que nous n'en avions pas parlé avec Alex. Que je n'avais pas parlé avec Alex tout court d'ailleurs. C'était lui que j'évitais maintenant. dans le genre girouette... En tout cas, Matt semblait avoir à l'égard de la jeune femme les mêmes pensées qu'avant.

Je reportai mon regard sur la voie et acquiesçai tout en attrapant la corde pour m'attacher.

- Toujours aussi galant, hein ? Mon sourire s'effaça légèrement tandis que je continuai, pour moi-même.J'avais presque oublié...

Je vérifiai que mon nœud était bien fait et m'approchai de la paroi. Il ne me fallut pas très longtemps pour arriver en haut. J'avais l'habitude de l'escalade et de ces falaises. Et même si ça faisait longtemps que je n'avais pas grimpé par plaisir, je continuais à le faire pour le boulot. C'est dingue le nombre de fois en une semaine où on peut se retrouver suspendu au-dessus du vide pour aider quelqu'un. Bon, ce n'était pas de l'escalade à proprement parlé, plus de la descente en rappel, mais ça faisait tout de même partie de l'entrainement. J'avais aussi pris un peu de muscles depuis que j'avais commencé en tant que sauveteuse, ce qui contribuait à ce que je grimpe plus vite. La descente se fit rapidement et sans à coup, prouvant ainsi, encore une fois que je maîtrisais.

Revenue au niveau de Matt, je me détachai rapidement pour qu'on échange nos places. Je croisai son regard alors que je lui tendais la corde et esquissai un sourire.

- Je suis contente de passer un peu de temps avec toi. Ca me manquait...

La faute à qui ? Je reportai mon regard sur la paroi et l'indiquai d'un signe de tête.

- Allez, à ton tour !




[Je sais pas si c'est une bonne chose, mais j'ai volontairement accéléré la partie grimpe/redescente parce qu'on peut difficilement discuter quand il y en a un en haut et l'autre en bas. Mais je peux modifier mon post si ça ne te convient pas. N'hésite pas ^^]


Revenir en haut Aller en bas
http://thesliders.forumactif.ws/t596-angela-angie-foster-healer http://thesliders.forumactif.ws/t602-angie-foster
Matthew Ethan Dare
avatar
Je lui offris un sourire pour toute réponse, oui oui il m'arrivait toujours d'être galant, comme quoi certaine habitudes ont la vie surtout quand on n'essaye pas de les effacer. Je pris position en bas et la regardai grimper lestement, on devinait facilement qu'elle était une habituée et de plus son poids plume lui donnait un avantage. Cependant à l'évidence c'était la descente qu'elle maîtrisait le plus, il en était presque dommage que sa vie ne soit pas aussi fluide.

J'attrapai la corde qu'elle me tendait et haussai un sourcil à ses paroles et je lui répondis d'un ton un tantinet moqueur.

- "Il faut dire que tu maîtrises l'évitement à la perfection, c'est tout un sport dans un lieu clos."

Enfin à la perfection, fallait le dire vite. Et oui je l'avais senti passer, je ne sais pas si Angela s'était imaginé que je n'avais rien remarqué mais si c'était le cas elle s'était trompée lourdement, il aurait fallu être idiot pour ne se douter de rien.

Je suivis ma réponse d'un sourire avant de reprendre.

- "Ca me fait plaisir aussi."

Je finis de m'attacher et m'apprêtai à gravir la paroi mais avant cela, les mains posées sur mes premières prises je tournai la tête vers Angela et lui dis pince-sans-rire mais avec un éclat d'humour dans les yeux :

- "Si je tombe tu me rattrapes okay ?"

Et sans attendre sa réponse je commençai la montée. Comme je n'étais pas aussi léger qu'elle et que je n'avais pas le loisir de m'entraîner aussi souvent mon parcours fut moins leste sans pour autant manquer de maîtrise. Bon d'accord, il y avait un peu de rouille par-ci par-là mais rien que de l'insignifiant, je n'allais pas dévaler la falaise en sens inverse. Je pris un moment pour regarder le paysage de là où j'étais puis je redescendis et me détachai.

Finalement je me tournai vers Angela en souriant.

- "Bizarrement c'était plus stylé quand j'étais jeune et mince."

Je touchai mes cheveux juste au dessus du front, les yeux pétillant.

- "Et que j'avais des cheveux longs défiant la gravité."

Enfin longs... A peine un peu plus quoi. Même si je les avais eu encore plus longs beaucoup plus jeune. Enfin on s'en moquait quoi, allez savoir pourquoi j'y repensai là maintenant. Ah oui l'escalade... Retrouvons notre sérieux.

- "Tu veux regrimper une fois ici ou ailleurs ou ça te dirait d'aller faire un tour là-haut -je lui montrai un coin précis du sommet de la falaise que la plupart des gens pensait inaccessible- Peu de gens le savent mais on peut y accéder à pieds par un chemin qui serpente le long de la falaise. Un chemin assez étroit ceci dit."

Oui je ne manquais pas d'énergie et une fois que j'étais lancé il fallait que je me raisonne voir que je me force pour arrêter et rentrer tranquillement dans mes pénates.


Revenir en haut Aller en bas
Angela Foster
avatar
L'allusion me fit grimacer. Evidemment que Matt s'était rendu compte de mon éloignement. Il n'était pas aveugle et je n'étais pas des plus subtiles non plus, il fallait bien l'avouer. Dans la même veine, il ne tarderait certainement pas à remarquer que maintenant, la distance était entre Alex et moi, alors qu'on était si proches quelques semaines auparavant. Mais pour ce cas-là, j'avais une excuse toute trouvée. Etre rejetée au moment où on avoue ce qu'on a sur le coeur, ça fait mal. Et ça donne une excellente raison de ne plus trop parler à quelqu'un. Néanmoins pour expliquer la distance que j'avais mise avec Matt, c'était plus compliqué.

Je fis une moue navrée et baissai la tête.

- Je suis désolée, je ne voulais pas te blesser...

Oh que non, ce n'était pas ce que je voulais. J'aurais préféré que rien ne change entre nous. Mais j'avais peur que vienne un moment où je me serais sentie tellement en confiance que les mots "je suis une candidate" seraient sortis d'eux-mêmes sans que je m'en aperçoive. Et j'étais déjà tellement à l'aise avec Matt à l'époque. Et puis, ce n'était pas que lui, j'avais essayé de m'éloigner des autres aussi. Mais pour Alex, ça n'avait pas marché longtemps. Il était un candidat lui aussi et de fait, le mieux à même de répondre à mes questions. Et il avait deviné. Et il ne m'était pas indifférent.

Je relevai les yeux sur Matt alors qu'il s'apprêtait à grimper et qu'il me lançait sa boutade. Elle eut le don de faire revenir mon sourire.

- Je ne te laisserai pas toucher le sol.

Matt n'en était pas non plus à sa première grimpe et ça se voyait. Il combinait force et technique à la perfection. Je devais avouer que je n'avais pas appréhendé la voie de la même manière que lui. Mais nous n'étions pas pareils et nous avions chacun des qualités dont nous savions tirer parti. Et si Matt avait quelques hésitations par moment, il n'en était pas moins à l'aise. C'était marrant, à toujours le voir derrière le bar, je n'aurais pas cru qu'il puisse être un si bon grimpeur. Comme quoi...

J'attendis qu'il eut rejoint le sol et qu'il se soit détaché pour me libérer de la corde à mon tour.

- T'as eu les cheveux longs un jour ? J'esquissai un petit sourire. J'aurais bien voulu voir ça !

J'avais vraiment du mal à imagine Matt avec les cheveux longs. Il faut dire que je l'avais toujours connu avec cette coupe. Et elle lui allait très bien. Il était même carrément séduisant. Pas sûr qu'il le soit autant avec des cheveux longs. Enfin, je pouvais me tromper.

Mon regard suivit la direction que m'indiquait son doigt pour aller se poser sur un endroit précis de la falaise. Le point le plus haut. Je n'avais encore jamais réussi à l'atteindre tellement la voie était difficile, et ce n'était pas faut d'avoir essayé plusieurs fois pourtant. Mais j'essayais toujours par le bas. Il faut croire que je prenais le problème à l'envers.

- T'es sérieux ? Y'a vraiment un chemin qui permet d'aller là-haut ? J'ai essayé plusieurs fois d'y grimper à partir de la plage mais sans succès. Il doit y avoir une super vue de là-haut !

En un mot, ça voulait dire oui. Je lui adressai un sourire et rangeai notre matériel en vue du déplacement.

- Comment tu connais ce sentier ? C'est Sunny qui t'en a parlé ?

Oui, je sais, ça n'était pas très discret, mais c'était un moyen comme un autre d'en savoir un peu plus, non ?

- La vue doit y être aussi impressionnante que celle du casino.

Mon regard se porta dans cette direction tandis que je commençai à marcher. Il se tenait là, fier et imperturbable, solide comme un roc. Il offrait sa façade aux vents, semblant les mettre au défi de le terrasser. Sunny avait choisi un bon endroit pour créer son foyer. Le bâtiment en lui-même pouvait être un sacré symbole pour ces jeunes, à condition qu'ils prennent le temps d'y regarder.

- Sunny s'en sort avec ses pensionnaires ? Elle a des cas pas hyper simples quand même. Il faudrait que je retourne voir Sky un de ces jours.


Revenir en haut Aller en bas
http://thesliders.forumactif.ws/t596-angela-angie-foster-healer http://thesliders.forumactif.ws/t602-angie-foster
Matthew Ethan Dare
avatar
J'émis un rire qui tenait plus du gloussement à sa réponse.

- "Non tu n'aurais pas voulu, crois-moi."

Non pas que les cheveux longs me rendaient particulièrement laid mais les seules fois où je les avais eu long j'étais très jeune, très différent d'aujourd'hui et très négligé comme à presque toutes mes vacances chez mes grand-parents. Ou pire quand je ressemblais à une épave avant de venir vivre ici.

Ma proposition semblait vraiment l'intéresser, c'est ce que je déduisis de ces mots qui équivalaient à un oui enthousiaste. Je ne pouvais que la comprendre, n'importe qui venant ici profiter du flanc de la falaise et ayant levé les yeux sur ses hauteurs se retrouvait attiré par cet endroit précis. L'attrait de l'inaccessible certainement.

- "Comme je le disais c'est loin d'être un chemin, je ne l'aurais pas proposé à quelqu'un qui n'aurait pas le pied sûr. Et non ce n'est pas Sunny qui m'en a parlé, je doute qu'elle connaisse même son existence."

On pouvait d'ailleurs se demander ce que Sunny venait faire dans l'histoire... Du moins je l'aurais pu si sa question n'avait pas résonné comme une tentative de glanage d'informations maladroite.

- "Elle y est surtout très différente; plus ample et plus floue à la fois."

Je ne regardai pas le Casino contrairement à Angela, je l'avais déjà fait plus tôt et je ne voulais pas montrer plus d'attachement que nécessaire à ce lieu précis et à ses habitants, je commençais donc à me diriger vers notre destination. Et non le chemin ne partait pas de la plage mais se cachait bien plus haut quand on marchait en direction de la Médiane.

Bien sûr j'attendis Angela, je n'allais pas la laisser courir derrière moi et j'en profitai pour répondre à sa question qui m'avait brièvement fait lever les sourcils plus tôt.

- "Elle s'en sort bien, elle est douée et elle a la flamme vivace en elle." - Je lui offris un sourire en coin et continuai sur Sky - "Tu comptes lui offrir un bouquet de sucettes ?"

Après encore une dizaine de pas je me faufilai derrière un haie d'arbustes disparates et me servis de mes mains et de mes pieds pour atteindre une petite corniche qui se trouvait un peu plus haut que ma tête. Et oui, encore un peu d'escalade en quelque sorte.

Je surplombais Angela de mon perchoir.

- "Ca commence ici. Besoin d'un coup de main ?"

Pour sûr le coup de main n'était qu'une taquinerie, après l'avoir vue escalader la falaise je savais bien qu'elle n'en avait pas besoin pour monter une si petite portion de falaise pleine de prises bien pleines. Ce qui n'était pas plus mal vu comme c'était étroit là haut...


Revenir en haut Aller en bas
Angela Foster
avatar
- Et te me le proposes à moi ? Je relevai les yeux sur Matt avec un petit air amusé. Qui suis la maladresse incarnée ? Aurais-tu une raison de vouloir te débarrasser de moi ?

Remarquez, ça faisait un moment que je ne m'étais pas ramenée au bar avec une nouvelle blessure. La dernière devait remonter à novembre, quand je m'étais fait passé à tabac par Itembe. C'en était même sacrément étonnant venant de moi, surtout avec mon nouveau boulot. Je veux dire, le secourisme, ça pouvait quand même s'avérer assez dangereux, surtout quand on était aussi maladroite que moi. A croire que mon nouveau boulot avait conjuré le sort. Encore que, valait peut-être mieux pas que je parle trop vite.

Je jetai mon sac à dos sur mes épaules et emboîtai le pas à Matt alors que la conversation tournait sur Sunny et Sky.

- J'en sais trop rien, j'ai pas réfléchi encore. Mais pourquoi pas. C'est bientôt son anniversaire je crois. 18 ans, ça se fête !

J'esquissai un sourire et reportai mon regard sur le point culminant que nous allions atteindre dans un petit moment. Je n'avais aucun mal à imaginer une vue plus ample et plus floue à la fois.

- Si tu veux mon avis, y'a pas qu'avec les ados à problèmes qu'elle est douée, Sunny. Elle s'est occupée de mon frère aussi, un peu. Bon, connaissant David, je ne suis pas sûre qu'il l'ait suffisamment laissée s'approcher pour qu'elle puisse travailler vraiment efficacement, mais en tout cas, il l'a appréciée. Et c'est pas peu dire quand on connait son hostilité à l'égard des psys.

Je m'arrêtai au pied de la corniche pour regarder Matt se hisser dessus avec aisance. Mon regard le dépassa, pour essayer d'estimer le "sentier" jusqu'au sommet. Effectivement, c'était loin d'être un simple sentier de randonnée.

- Cool...

J'aimais bien quand ce n'était pas trop facile. A la boutade de Matt, je secouai la tête avec un petit sourire et m'attaquai à l'ascension de la dite corniche.

- Tu rigoles ? Un bébé pourrait grimper ça !


Revenir en haut Aller en bas
http://thesliders.forumactif.ws/t596-angela-angie-foster-healer http://thesliders.forumactif.ws/t602-angie-foster
Matthew Ethan Dare
avatar
J'écarquillai les yeux, faussement choqué.

- "Comment as-tu deviné ?!"

Non, désolé pour toi Angela mais le jour où je deviendrais un assassin volontaire n'était pas encore venu et j'espérais bien que s'il devait venir un jour ça serait pour quelqu'un d'autre que ma collègue de bar. Je croisai les doigts pour que ne vienne jamais le jour où elle essayerait de me tuer pour un autre ou pour elle-même.

J'acquiesçai, effectivement 18 ans ça se fêtait.

- "Certes. Peut-être devrais-je lui offrir moi-même, c'est moins formel et plus adapté qu'un bouquet de fleurs."

Je soupirai.

- "Malheureusement il y a plus de personnes qui détestent les psys que l'inverse, dans le cas contraire peut-être qu'il y aurait moins d'imbéciles pour se complaire dans la haine et le racisme". - Je jetai un regard à Angela en levant un sourcil - "Bien sûr je ne parlais pas de ton frère." - Je revenais à Sunny - "Il faut une patience d'ange et des nerfs d'acier dans certains cas, être doué ne suffit pas toujours."

Ca restait laconique en un certain sens, je n'étais pas du genre à m'épancher facilement. Je l'attendis patiemment, la dominant de ma hauteur t de celle de la corniche et je lui répondis avec un sourire en coin.

- "Mais tu n'es pas un bébé justement."

Je la laissai grimper et me rejoindre tranquillement.

- "Prête ? On y va."

Je l'emmenais lentement vers le haut de la falaise, le « chemin » était loin d'être parfait et de tout repos et si je n'avais pas vu qu'Angela se débrouillait si bien plus tôt je ne lui aurais pas proposé ce qui ne m'empêchait pas de garder un œil sur elle lors des passages les plus ardus ou les plus étroits. Heureusement nous étions aidé de temps à autre par de vieux mousquetons et de vieilles rampes en corde pour sécurisé certains passages. Ceux-ci étaient définitivement vieux, je me souviens les y avoir trouvé à ma première « balade », d'ailleurs j'en avais remplacé un ou deux quand cela était possible il y a déjà un moment de cela. Etions-nous fous ? De vrais casse-cou ? Certains nous en donneraient l'étiquette sans coup férir s'ils nous voyaient en pleine ascension.

Enfin nous arrivâmes en haut de la falaise et nous pûmes admirer le paysage. En fait non, nous pûmes surtout nous étaler sur l'herbe sporadique de la falaise ce qui se résuma pour moi à rester debout, les mains sur les genoux avant de me redresser et de prendre un bon bol d'air pollué. Il ne sentait pas si mauvais que ça avec les embruns qui s'élevaient de la mer et la hauteur du site.

- "Alors, heureuse ?"

Je souris à Angela, les yeux pétillants, puis me dirigeai à quelques pas du bord de la falaise pour admirer le paysage, de là où nous étions nous pouvions voir la côte et le Casino et en nous tournant sur la droite la ville. Si nous marchions encore un peu nous aurions l'étendue salée en panorama et si nous faisions la même chose dans l'autre sens nous aurions celui de la ville, heureusement le temps était plutôt clair et la vue s'y accordait à merveilles.

Je me tournai vers Angela pour voir comment elle s'en sortait, tout le monde n'avait pas mon énergie sans compter que les muscles était mis à dure épreuve aussi, je le sentais moi-même.

- "Fais attention à rester à un bon mètre du bord où que tu marches ici."

Je n'allais pas lui expliquer pourquoi n'est-ce pas ? Angela n'était pas idiote.

[HJ : Je suis... rouillée.]


Revenir en haut Aller en bas
Angela Foster
avatar
Grimper cette corniche fut légèrement plus dur que ce à quoi je me serais attendue. Mais je me gardai bien d'en faire la remarque à Matt. D'autant que j'étais capable de grimper plus dur que ça. Je le rejoignis donc rapidement et lui emboîtai le pas sur le "sentier".

- Je ne suis pas une grande fan des psys non plus. Je ne doute pas de leur intérêt et du bien qu'ils peuvent faire mais... Je haussai les épaules, comme si je ne savais pas trop comment terminer ma phrase. Je suis comme David je crois. On n'est pas frères et soeurs pour rien. Il y a des choses dont on n'a pas envie de parler à quelqu'un d'autre. Et ce sont justement ces choses là qui intéressent les psys.

Ok, si je voulais réussir à garder suffisamment de souffle pour arriver en haut, peut-être que je ferais mieux de me taire maintenant ? Sauf qu'une balade, quand on ne papote pas, c'est moins sympa. C'est là tout l'intérêt de la balade, non ?

- Je ne suis pas persuadée que ressasser ce que nous avons sur le cœur, ou ces choses de notre passé qu'on préférerait oublier, soit le meilleur d'avancer. Pour ma part, je préfère les mettre de côté, ne plus en parler.

Evidemment, ce n'était pas non plus la meilleure des solutions. C'était peut-être même la pire. Parce que ça ne guérissait jamais. Ca continuait à nous ronger de l'intérieur. Mais de mon point de vue, c'était toujours mieux que de s'effondrer littéralement devant qui que ce soit. Je n'avais pas la prétention d'être forte, quand bien même c'est ce que j'essayais de montrer en permanence. Mais je refusais à certains sentiments le droit de m'envahir. C'était probablement pour ça que ça s'était si mal terminé avec Alex. Parce qu'il me forçait à exprimer des choses dont je ne voulais pas parler.

Le sommet de la falaise arriva enfin. Je me laissai choir sur le dos dans l'herbe, totalement à bout de souffle alors que la question de Matt me parvenait. Je levai une main, indiquant le chiffre deux de mes doigts.

- Attends... 2 minutes... Je suis morte !

Je forçai mon souffle à reprendre un rythme plus régulier et me redressai jusqu'à me retrouver assise.

- La vache. Y'a pas si longtemps, j'aurais eu aucun mal à monter jusque là. Faut que je prenne des vacances je crois.

Il fallait surtout que je me repose correctement. Parce que depuis janvier, mes journées avaient juste un rythme de malade. Je me levai très tôt le matin pour partir à la base et je me couchais très tard le soir parce que je restais jusqu'à la fermeture du bar. Et même parfois, je me forçais à étudier en rentrant du Magic Alice. Au milieu de tout ça, je casais aussi mon bénévolat à l'hôpital et au dispensaire. En deux mots, je n'avais pas vraiment le temps de me reposer. Et toute mon énergie y passait.

Y'avait de ça, ajouté au fait que même en étant une assez bonne sportive (avec le boulot que j'avais, en même temps, valait mieux), je n'avais pas la même condition physique de Matt. Je m'améliorais, cela dit, à force de m’entraîner avec mes collègues sauveteurs, mais ça venait progressivement. Et si Matt était épuisé, il était normal que je le sois plus que lui non ? Je réussis néanmoins à me relever, mon rythme cardiaque et respiratoire revenant progressivement à la normale.

- C'est magnifique. Comment tu as connu cet endroit ?

A son commentaire sur la prudence et tout ça, j'eus un léger rire. Il était adorable. Et il avait raison de s'inquiéter, vu le nombre de fois que j'étais arrivée au bar avec une blessure ou une autre. Mais je m'étais considérablement calmée depuis, non ? Je veux dire, depuis le coup de machette à la cuisse qui date de novembre, je n'avais plus rien eu !

- A vos ordres patron, je resterai toujours à plus d'un mètre du bord. C'est que ça serait bête de faire se déplacer une équipe de sauveteurs pour venir aider l'une des leurs, non ?

J'adressai un sourire à Matt et me rassis sur le sol. Même comme ça nous pouvions profiter de la vue. Et maintenant qu'on était en haut, on pouvait bien se reposer un peu non ? En tout cas, en ce qui me concernait, il n'était pas question de redescendre tout de suite.

- Dis Matt... je sais que c'est pas vraiment le moment de parler de ça mais je me demandais si on pouvait pas revoir mes horaires au bar ? Tu sais, avec mes études et mon autre boulot, j'ai du mal à garder le rythme. Est-ce qu'on pourrait... je sais pas, déplacer mes soirs de congés pour que j'ai des nuits un peu plus longues dans la semaine ?

Je lui présentai les choses un peu plus en détail, lui proposant une organisation qui me faisait travailler plus le week-end et moins la semaine sans pour autant me faire perdre d'heures. En soit, c'était cohérent avec l'excuse que je venais de lui donner. Mais ça n'était pas la raison principale de ma demande. Même si, je l'avoue, j'avais de plus en plus de mal à tenir le rythme, c'est vrai. Mais en réalité, la nouvelle organisation que je lui demandai était surtout liée à l'emploi du temps d'Alex. Si je pouvais le voir le moins possible, ça m'arrangeait. C'était pas tellement que je lui en voulais ou que je lui faisais la tête, non j'avais dépassé ce stade. C'était juste que j'arrivais pas à empêcher mon coeur de battre plus fort quand je le voyais. Je me sentais mal et tellement ridicule d'avoir cru qu'il aurait pu s'intéresser à moi... J'avais besoin de m'éloigner de lui, de remettre de la distance pour permettre à mon coeur et à ma tête de se libérer de lui et de passer à autre chose. Après ça, je pourrais à nouveau me conduire comme une simple collègue avec Alex.

- Qu'est-ce que t'en penses ?


Revenir en haut Aller en bas
http://thesliders.forumactif.ws/t596-angela-angie-foster-healer http://thesliders.forumactif.ws/t602-angie-foster
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Matt/Angie] On the rock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-